27 novembre 2013

LE DROIT A L'OUBLI APRES UNE CONDAMNATION PENALE

A l'occasion de l'arrestation du braqueur du journal Libération, les antécédents judiciaires du mis en cause sont remontés à la surface. Il avait en effet été condamné en 1998 à 4 ans d'emprisonnement pour avoir fourni l'arme ayant servi dans l'affaire dite du braquage de la préfourrière de Pantin et de la fusillade de la Place de la Nation à Paris, en 1994. L'image de Florence Rey, condamnée à 15 ans d'emprisonnement pour ces faits, a alors tourné en boucle sur les chaînes de télévision d'information continue. Quel intérêt cela... [Lire la suite]